Omar al-Bashir: Un coup d’Etat militaire soudanais renverse son dirigeant après des manifestations

coup d’Etat militaire soudanais

Le président soudanais Omar al-Bashir a été évincé et arrêté par l’armée après près de 30 ans au pouvoir.

Le ministre de la Défense, Awad Ibn Ouf, a déclaré à la télévision nationale que l’armée superviserait une période de transition de deux ans suivie par des élections.

Il a également déclaré qu’un état d’urgence de trois mois était en train d’être mis en place.

Les manifestants ont toutefois promis de rester dans la rue malgré le couvre-feu nocturne imposé par l’armée.

Des manifestations contre M. Bashir, qui dirige le Soudan depuis 1989, se déroulent depuis plusieurs mois.

Les manifestants demandent maintenant à un conseil civil de diriger la transition plutôt qu’à un conseil militaire, ont déclaré des correspondants.

« J’annonce, en tant que ministre de la Défense, le renversement du régime et la détention de son chef dans un lieu sûr », a déclaré M. Ibn Ouf dans un communiqué.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *