L’Apple Watch détecte bien les troubles cardiaques

apple watch

Des médecins de l’université de Stanford ont mené une vaste étude avec 400.000 volontaires pour vérifier l’efficacité de l’Apple Watch à détecter la fibrillation atriale, cause méconnue d’AVC et d’arrêts cardiaques.

Les volontaires devaient être équipés d’une Apple Watch Series 1, 2 ou 3 qui contenait l’application Apple Heart Study développée pour l’étude. L’application vérifie régulièrement le capteur de fréquence cardiaque afin de détecter un pouls irrégulier. Les chercheurs n’ont pas utilisé l’électrocardiogramme (ECG) intégré à l’Apple Watch Series 4, ce modèle ayant été lancé après le début de l’étude. Lorsque l’appareil détecte un rythme cardiaque irrégulier, il envoie une notification à l’iPhone de l’utilisateur leur demandant d’effectuer une consultation vidéo avec l’un des médecins participant à l’étude. Les volontaires concernés ont ensuite reçu un capteur ECG ambulatoire qui a enregistré leur rythme cardiaque pendant une semaine.

Sur les 400.000 participants, seul 0,5 %, soit environ 2.000 personnes, a reçu une notification de rythme cardiaque irrégulier. Ce chiffre est intéressant pour estimer la précision du système, car il indique que le nombre de faux-positifs est limité. Une fibrillation atriale a été détectée chez un tiers de ceux qui ont reçu une notification de rythme cardiaque irrégulier et qui ont reçu un capteur ECG. Les chercheurs indiquent que ce résultat n’est pas surprenant, cette condition étant intermittente. L’équipe a pu ensuite comparer les données sur une semaine entre le capteur ECG et l’Apple Watch. Ils ont découvert que ce dernier était capable de détecter une arythmie dans 71 % des cas détectés avec le capteur ECG. À l’inverse, 84 % des personnes qui ont reçu une notification pendant la surveillance avec le capteur ECG présentaient effectivement une fibrillation atriale au moment de la notification. 57 % des personnes ayant reçu une notification ont ensuite consulté un médecin.

Les résultats de la recherche:

  • Le capteur intégré à l’Apple Watch est d’une précision remarquable.
  • 400.000 Américains ont participé à cette vaste expérience.
  • Les médecins envisagent de nouvelles études pour améliorer la prévention des troubles cardiaques.
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *